Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 novembre 2007

Comment j'me la pèèèète!!!

Un article sur moi dans le dauphiné de ce samedi...bon sang, va falloir que je change de bonnet, le mien est devenu trop petit depuis!! Enfin quand on a passé un été avec un ego plus bas que terre, un peu de congratulation personnelle, ça fait quand même du bien...

2de7b1699133d5d0e657b4110fa7a734.jpg

le texte de l'article:
Elle a cosigné avec Gilles Francescano l’affiche du premier festival de la BD et du livre jeunesse, à La Bégude en octobre. Emilie Pascal-Mousselard, jeune graphiste illustratrice, s’est installée à Châteauneuf-de-Mazenc. Internet lui permettant de travailler à distance, elle compte bien rester «à la campagne !».
Auparavant, ses études d’arts plastiques l’avaient emmenée à Nîmes. Dans la foulée, une société l’avait embauchée à Lyon. Une voie tracée par sa passion précoce : «J’ai acquis le goût du dessin très tôt, mon père lisait beaucoup de BD. J’ai grandi au milieu de Corto Maltese et de Gaston Lagaffe ! Quand je suis revenue à Châteauneuf, j’ai commencé à faire des affiches. Et je me suis inscrite à la Maison des artistes à Paris. En 2006, grâce à mon blog, j’ai eu des contacts avec Hemma, une maison d’édition belge, pour qui j’ai réalisé deux albums de coloriage "Color Manga"». Emilie a apprécié cette excursion dans le graphisme à la japonaise. Elle doit son influence nippone à «Ulysse 31, Candy…» et autres dessins animés des années 80. Elle précise : «Mes premiers dessins représentaient les Schtroumpfs et Lucky Luke. J’étais aussi fan de Spirou, de Thorgal et d’univers fantastiques. Plus tard, au lycée et à la fac, je me suis intéressée aux mangas et aux films de Miyazaki». En 2007, Emilie a participé à «Zaza Mimosa», magazine illustré des éditions Milan jeunesse, pour les 8-12 ans.
Lors du festival de la BD, elle a vendu et dédicacé tous ses albums réservés pour la manifestation. «Ca fait plaisir de voir des enfants qui demandent des dessins, des gens qui se déplacent exprès pour l’événement et qui apprécient ce moment !» Le partage avec le public lui semble d’autant plus agréable qu’il ne s’inscrit pas dans son quotidien d’illustratrice : «C’est un boulot casanier. On est très seul au moment où on travaille. Les festivals permettent de ne pas s’arrêter à : "Tiens, j’ai vendu tant d’exemplaires", on met des visages sur les chiffres, on parle avec les gens. Tous les auteurs présents ont aimé ce contact, l’ambiance conviviale, l’éclectisme du festival... D’ailleurs, je dis souvent à mes élèves que quand on dessine, on doit se nourrir de tout : rencontres, cinéma, TV, musique…» Chaque jeudi soir, Emilie donne des cours à un groupe d’enfants de 9 à 13 ans, à La Bégude, en partenariat avec «Vivre au village».
En général, un graphiste free-lance gagne moins qu’un graphiste salarié. Mais le statut indépendant convient mieux à Emilie : elle préfère se consacrer à la création plutôt qu’à l’exécution de logos et de brochures. Actuellement, elle prépare sa propre BD. «Un jour, une histoire m’est arrivée dans la tête, je me suis mise à gratouiller… J’ai le scénario, j’ai réalisé les premières esquisses. Une BD demande beaucoup de temps et de motivation : il faut un synopsis, un rythme dans l’histoire, etc. J’ai envie de creuser les personnages». A découvrir donc, les aventures de Beka, adolescente un brin rebelle, et d’Osada, cuisinier «tout petit, tout rond» et très moustachu.
Vu sa bouille, ce drôle de chef (déjà sur le blog d’Emilie), soufflera sûrement la recette du succès à son auteur.

voilà, un grand merci à Paola, qui est si sympathique et avec qui j'ai eu une super discussion, j'espère que ce ne sera pas la dernière!!

Commentaires

EXCELLENT !!!
FELICITATIONS!!!!!
eh ben dis donc !!
Bravo Bravo!! 8D Si avec ca tu trouves pas du boulot et que tu croule pas sous les offres !!!

Écrit par : Tibo | dimanche, 11 novembre 2007

ben j'espère!!!

Écrit par : milou | dimanche, 11 novembre 2007

wouh!
Bindidonc!
Il est super cet article!
N'empêche, t'as interêt à assurer sur ta BD!
Mais je sais que tu peux relever le défi! Je crois en toi, 'tite soeur!
Bises

Écrit par : croy | dimanche, 11 novembre 2007

ben ouais, maintenant j'ai le couteau sous la gorge, gargl!! vive la pression!!

Écrit par : milou | dimanche, 11 novembre 2007

Eh beh !
Toutes mes félicitations Miliou !

Écrit par : littlewings | lundi, 12 novembre 2007

tient, t'es là toi? ça me fait paisiiir! merci!

Écrit par : milou | lundi, 12 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.