Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 novembre 2007

La fête à la grenouille!

Bon, j'aurai aussi pu intituler cette note "des larmes, de l'eau", ou encore "Orage, au désespoir", ou même "Tant va la cruche à l'eau..." Enfin, je pense que vous aurez compris le thème.
Alors voici donc ma petite mésaventure de jeudi dernier:
Il faut dire que la journée n'avait pas très bien commencée. En effet, j'ai été réveillée par un "plic ploc" inhabituel juste à coté de mon oreiller. Une fuite dans le toit, dehors il tombe des cordes, et du coup... dedans aussi! Me voilà donc au saut du lit à faire un déménagement express. Virer tous les draps et coussins, nettoyer et tenter de sécher mon unique matelas, et éponger la flotte qui continue de couler dans ma chambre... Jusque là je maîtrise plutôt la situation. Ainsi, après avoir étendu tout ce qu'il y avait à étendre, je vaque à mes occupations, quittant la chaumière, confiante... un peu trop, sans doute. Après-midi et début de soirée bien remplis, je rentre chez moi vers 19 H, fourbue. Je n'ai qu'une envie, m'affaler devant un bon dvd et consulter mes mails au passage, histoire de voir si il me reste encore quelques amis. Dehors, il pleut de plus en plus, un vrai déluge... Bêtement, je pense que "tient les paysans doivent être contents, ça fait longtemps qu'ils attendaient cette foutue pluie..."
Musique dans les tympans et vague surf sur la toile, je clique mollement sur des images, comme ça, pour passer le temps. Putain, c'est très chiant d'être seule parfois!! (surtout qu'il s'est barré avec la télé!) Pas grave, restons philosophe, au moins je suis capable de me débrouiller comme une grande, et je peux faire des tas de choses qu'on ne faisait pas avant juste parce qu'on était deux...bon, là, tout de suite j'ai pas d'exemple, mais si je cherche, je trouve hein!
Le temps passe, il est presque minuit lorsque mon ouie un peu déglinguée par le dub (c'est la faute à Lucas!!) me met en alerte...plic..........ploc.....plic..plicploc...
-"putain, c'est quoi ce délire! Il pleut dans mon bureau!!! Pourtant au dessus du bureau il y a ma chambre,...c'est pas possib'!"
Je monte quatre à quatre les escaliers et là.....VISION D'APOCALYPSE !!
Il faut dire que ma chambre a ceci de charmant, outre le fait qu'elle est sous les toits, il y a une petite terrasse avec une très jolie vue sur la vallée.(et accessoirement sur la piscine de mes voisins...) manque de bol (oui, je manque de beaucoup de bol en ce moment!), la bonde de l'évacuation des eaux de la dite terrasse c'est bouchée, du coup, avec les MILLIONS de LITRES qui sont tombés ce soir là, j'ai ma propre piscine.
J'ai fait un petit croquis pour que vous compreniez bien la situation:

de9dfb0dd336f6fcaf9bd48a57ad305c.jpg

Sauf que la baie vitrée n'est pas vraiment étanche, et que du coup, ma piaule est innondée!
Premier reflex: -BORDELDEPUTAINDEBORDELDEMEERDE!
deuxième reflex:-BORDELDEPUTAINDEBORDELDEMEERDE! MES BOUQUINS!
ouf, les livres et bd sont en sûreté sur l'étagère. Je prends alors mon courage à trois mains (deux n'ont pas suffit!) et je sors sur la terrasse pour déboucher cette bonde de malheur! Autant vous le dire, j'ai pas pris le temps de prendre un parapluie, il tombe des trombes d'eau, et je suis en chaussettes. Cinq minutes dans l'eau glacée, avec une douche sibérienne en prime, j'arrive tout de même à mettre la main sur la bonde (il est minuit, et il fait nuit, rapellez vous!) et je l'enlève. Là, c'est plutôt marrant, parce que j'ai eu l'impression de tirer une énorme chasse d'eau! OUF, la flotte se barre de ma terrasse... Mais il reste encore à éponger toute l'eau dans la chambre!
Je suis trempée, je me les gèle, j'enlève donc ma chemise, et je me retrouve en soutien-gorge à quatre pattes en train d'essuyer les litres de flotte, à 1 heure du mat, un jeudi soir...à un moment, je me suis vue dans le miroir et j'ai éclaté de rire, comme ça, c'était sans doute nerveux.
En résumé, ma semaine c'est à peu près passée ainsi:
Lundi, rien de spécial, je me suis juste un peu fait chier...
Mardi, panne de voiture prêtée par mon ex (alors que je venais de faire le plein!!), j'ai pas pu aller bosser et en plus j'ai du l'appeler à la rescousse, l'horreur! (et puis j'ai plus de caisse du coup!)
Mercredi, inscription aux assedics, déprime garantie! (une forte impression d'échec et de retour en arrière!)
Jeudi, le ciel me tombe littéralement sur la tête.
J'oublie aussi de dire que mon week-end prévu à Montpellier avec so' a été annulé à cause des grèves...
Je vous avais dit que j'avais la poisse en ce moment!

855c385b17a8d0b1935ca938ae3dc165.jpg

Commentaires

ah ben voila! Dis toi que ca fait une SUPER note de Blog ... 8D
Faut toujours voir le bon coté des choses...

Écrit par : Tibo | dimanche, 25 novembre 2007

mouais! à chaque fois on me dit"ça peut pas être pire" et ben siii, ça peut!!!

Écrit par : milou | dimanche, 25 novembre 2007

on comprend mieux avec les jolis petits dessins..
et on perçoit bien ta detresse sur le second........
bon treve de betises..
ça seche au moins maintenant ? et les assurances ,ils ont compati et t ont expliqué que ce type de sinistre n etait pas couvert?
bon ,courage ( de nouveau!)

Écrit par : stephane | dimanche, 25 novembre 2007

non, t'inquiet, pas de dégats finalement, tout a bien séché, heureusement!

Écrit par : milou | dimanche, 25 novembre 2007

wouarf wouarf! C'est 'achement plus drôle que quand tu le racontes au téléphone!

Écrit par : croy | dimanche, 25 novembre 2007

et à vivre, c'est pas mal non plus!! là du coup, je me demande ce qui va me tomber dessus cette semaine....maman, j'ai peur!

Écrit par : milou | lundi, 26 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.