Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 janvier 2009

Bonjour tristesse...

 

meme4finweb.jpg
meme4fin2web.jpg

 

...On la croyait presque immortelle, et d'un seul coup, hop, elle a disparue. Je me remets du vide qu'elle laisse, mais c'est plus difficile que ce que j'imaginais. Bon vent petite mémé, si il y a un paradis, il y aura sans doute des anges qui aimeront tes beignets de courgettes, moi je les adorais!

 

Commentaires

J'ai écrit cela à la mort d'un homme qui était comme un second père pour moi... j'espère qu'il sera de circonstance.

Courage.
Fred

Il a quitté ce monde samedi soir,
Dans le froid d'une chambre blanche.
Il a quitté sa famille dans le noir,
Et la vie a pris sa petite revanche.

Il me manque déjà, mon deuxième père,
Celui qui a su être là à chaque instant.
Il me manque douloureusement, je perds,
Celui qui ne s'effacera pas avec le temps.

Adieu ou à bientôt selon nos croyances,
Moi je vous dis monsieur je pense à vous.
Vous me manquez et en moi la souffrance,
Me parle de notre passé pas toujours doux.

Que de souvenirs à étaler sur la table,
Que de moments à souffrir en commun.
Aujourd'hui un vide très désagréable,
Me rappelle combien je vous aimais bien.

Adieu à vous l'ami de toute ma famille,
Adieu à celui qui a su me réconforter.
Et très vite mes yeux s'équarquillent,
De larmes versées sur mon coeur dépité.

Écrit par : jefaispeuralafoule | mercredi, 07 janvier 2009

merci

Écrit par : milou | mercredi, 07 janvier 2009

Très poétiquement amené.

Bon voyage à ta grand-mère.

Écrit par : Mauvaise langue | mercredi, 07 janvier 2009

t'inquiete, je ne sais d'où ils nous regardent ceux qui nous quittent mais lorsqu'on a de beaux souvenirs je pense qu'ils sont contents...alors j'espère que ta pecho la recette des beignets de courgettes!!!

je t'embrasse!
courage!

Écrit par : kia ora | mercredi, 07 janvier 2009

oui, ma mère doit bien avoir cette recette dans un coin de la cuisine! merci à toi, et on ira crapahuter dès que le thermomètre nous le permettra!

Écrit par : milou | jeudi, 08 janvier 2009

...

T.

Écrit par : Tibo | jeudi, 08 janvier 2009

oui, quand la réalité nous rattrape, ça laisse sans voix...
mais je vois bien ce que tu veux me dire, merci Tibo. :)

Écrit par : milou | samedi, 10 janvier 2009

Ingrédients:
2 oeufs
4 petites courgettes
100 à 150gr de farine
eau
sel

éplucher puis couper en tranches (d'à peu près 3 mm d'épaisseur) dans le sens de la longueur les courgettes. Déposer les tranches à plat sur un torchon propre. Les saupoudrer de sel ("Tu vois, Claire, ça c'est pour faire sortir l'eau des courgettes!... -D'accord Mémé!")
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Saler puis monter les blancs en neige ("Tu vois je le fais toujours A LA FOURCHETTE, là, comme ça, parce que avec les machins électriques, là; si les blancs sont trop fermes, ça ne va pas!")
Mélanger les jaunes d'oeufs avec la farine petit à petit pour éviter les grumeaux.
Incorporer délicatement les blancs.

Faire chauffer de l'huile dans une poële à frire.
Après les avoir essuyées, tremper les courgettes une à une dans la pâte à beignet et les déposer dans la poële. Bien dorer de chaque côté, puis déposer sur un papier absorbant.

Déguster en pensant à elle.
Verser une larme.

Écrit par : crocroy | dimanche, 11 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.